[Dripper] Test du Peerless de GeekVape

Le Peerless est l’un des derniers nés de chez GeekVape. conçu pour concurrencer le Goon, il possède un style agréable et un plateau facile à monter. De plus, il est livré avec un pin BF, ce qui est un vrai plus. Il possède un plateau large d’un diamètre de 24mm muni de deux plots permettant d’effectuer des montages imposants mais en toute simplicité.

peerless

Avis.

Très fan du Nalu, je cherchais un dripper BF, qui fuit un peu moins par les airflow. En cherchant, je suis donc tombé sur le Peerless, dont les airflow sont situés en hauteur, ce qui empêche le liquide de couler trop facilement. De plus, étant assez grands, ils devaient naturellement refroidir la vapeur de manière plus importante. Malheureusement, ce n’est pas forcément le cas car les coils chauffent énormément et si on enchaine 3-4 bouffées, on sent la vapeur de réchauffer assez vite, même ouvert à fond. Bon, comme il s’agit d’un dripper, la production de vapeur est grosse et on n’a pas besoin de tirer souvent. Une grosse bouffée et ça suffit. Même si on peut fermer les airflow, le Peerless se veut plutôt aérien (de toute façon, on n’a pas vraiment le choix).

Comme je le disais le plateau est très large. J’ai testé plusieurs coils, à différents diamètres et avec différents fils et je n’ai eu aucun problème. Il reste toujours de la place. Néanmoins, pour rejoindre le problème de chauffe, essayez de ne pas faire de coils qui chauffent trop vite car vous risquez d’être gênés en vapant. Quelque soit la taille des coils, la pose du coton se fait la même façon. J’ai eu de nombreux reconstructibles et drippers et j’avoue ne pas avoir trouvé plus simple que le Peerless. Il suffit simplement de déposer les mèches sous le coil et hop, c’est fini. En BF, le liquide se répand partout sur le plateau et de chaque côté du coton. Bref, aucun risque de dry hit. A ce niveau, il est supérieur au Nalu dont la charge du liquide doit être bien maitrisé sous peine de fuite.

peerless plateau.jpg

Niveau saveur maintenant. J’avoue être sceptique. Comme je l’ai déjà expliqué, je commence toujours par vaper le Vanilia Mamma, histoire de pouvoir comparer. Et le premier résultat n’a pas été très satisfaisant. Etant très aérien, les saveurs se perdent un peu, même avec le second top cap. Il y a un arrière goût que je trouve désagréable. Par la suite, je l’ai testé sur un gourmand tourné fruité et là par contre, le résultat a été très bon le Jam Monster Strawberry). La différence tient sans doute au taux de VG. En effet, à haut VG, on a vraiment une perte de saveur, qu’on retrouve en baissant. Je ne sais pas si d’autres ont eu le même cas mais j’aimerais avoir des retours.

Conclusion: un dripper très aérien qui chauffe facilement. Les saveurs peuvent soit exploser, soit disparaitre. Mon second essai fut le bon et je l’adopte. Mais je suis en chasse d’un meilleur. Par contre, question prix, il est champion.

Note: 14/20

Caractéristiques:

Matériau : Acier inoxydable 1.4301
Couleur : Acier
Diamètre : 24mm
Hauteur : 32mm
Type de connexion : 510
Ajustement Airflow : oui
Reconstructible : oui
Type d’atomiseur : Dripper reconstructible

peerless plateau.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s