[Box] Test de l’Atopack Penguin de Joyetech

Les kits de débutants sont souvent incomplets ou peu performants. Il en existe beaucoup mais on est souvent déçu après quelques temps d’utilisation. Joyetech a décidé de frapper un grand coup et de tout revoir avec l’Atopack Penguin qui veut donner un nouveau souffle dans les tout-en-un et les kits de débutants.

penguin.png

Avis.

La première chose que l’on remarque, c’est son look, qui tranche dans le vif. Fini les mods tubulaires ou les grosses briques. Joyetech a misé sur un design original et des coloris marquants. Deux choses que l’on remarque tout de suite: sa prise en main et son poids. La forme est très ergonomiques et tient parfaitement dans la main. Très agréable, le bouton fire tombe directement sur le pouce. Son style arrondi n’y est pas étranger et épouse la forme des doigts. Ensuite, son poids. J’avoue avoir été surpris par son côté light, même avec du liquide. On ne la sent pas et je trouve cette idée excellente pour les novices qui ne veulent pas de gros machins. L’Atopack Penguin est idéal et en plus, plutôt sexy dans sa catégorie.

Sa mise en marche est facile. Déjà, on a un immense réservoir de 8,8ml, de quoi tenir plusieurs jours sans se soucier du rechargement. La résistances s’insère par le bas et bloque l’écoulement du liquide, afin d’être constamment imbiber. Bon, le changement n’est pas des plus aisés mais on prend vite le coup. Une fois le tout assemblé, vous êtes parés à vaper. Pas de danger de voir la cartouche partir en la secouant, elle est fermement fixé à l’ensemble. Ce système permet un changement simple de cartouche, dans le cas où vous auriez plusieurs saveurs. D’autant que Joyetech a eu la bonne idée de mettre une étiquette sur la cartouche.

penguin cartouche.jpg

Venons-en au point le plus important: ses performances. ce qui me gêne, c’est que le kit apparait pour débutant alors qu’il ne propose que de l’inhalation directe. Même avec la résistance à 0,6ohm, le tirage est très aérien, surtout que l’airflow n’est pas réglable. Les premiers utilisateurs auront peut-être un peu de mal à s’y faire. Inutile de les comparer à une Aio par exemple, on a vraiment un gros débit vapeur. On peut toujours essayer de boucher l’airflow avec un doigt mais ce n’est clairement pas de cette façon que l’Atopack Penguin a été conçu.

Ensuite, les saveurs. Comme tous ces kits, les saveurs sont loin d’exploser en bouche. Pour ceux qui vapotent sur des drippers ou des reconstructibles, vous serez évidemment déçus. Pour les autres, vous serez satisfaits (surtout en 0,6ohm) mais encore une fois, le tirage aérien ne s’adresse paradoxalement pas aux novices. Je dirais que seuls les vapoteurs intermédiaires y trouveront un réel intérêt. Joyetech a beaucoup plus misé sur la vapeur que sur les saveurs. Mais cet article ne s’adresse pas aux experts, sauf pour avoir un kit design.

Conclusion: un mod joli et pratique mais aux performances moyennes. Se voulant débutant, l’Atopack Penguin convient plus à ceux qui vapotent depuis quelques temps, cause de son airflow ouvert en permanence. Personnellement, je l’utilise pour des saveurs simples.

Note: 13/20

Caractéristques:

  • Hauteur : 102,5 mm
  • Longueur : 52 mm
  • Largeur : 26,5 mm
  • Poids : 140 g
  • Puissance : 50 W
  • Autonomie de la batterie : 2000 mAh
  • Contrôle de température : non
  • Remplissage par le bas
  • Airflow non réglable
  • Réservoir : 8,8 ml

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s