[Box] Test de la Skyhook de Smok

 

Aujourd’hui, je m’attaque à la Skyhook de chez Smok. Conçue pour être innovante et complète, elle affiche de belles capacités, comme sa contenance intégrée de 9ml. De quoi tenir une journée sans se poser la question de la recharge. De plus, le dripper est là pour un maximum de plaisir et aucun tank ne peut rivaliser avec ce principe.

skyhook

Mais qu’en est-il vraiment?

Un box tout en un, j’ai été séduit tout de suite. Et qui plus est, venant de chez Smok (à qui on doit la superbe Alien). La Skyhook avait tout pour me plaire. Le principe est clair, Smok reprend tout ce qui fait sa qualité, son design, sa praticité et son coté compact. En gros, c’est un Alien avec un réservoir monstre et un dripper. La Skyhook s’affiche comme la concurrente directe de la RDTA de chez Ijoy mais dans un style un peu plus fini.

Et pour la prise en main, on est tout bon. Un peu plus lourde que les autres box de la marque, elle a une agréable prise main et un design plaisant. Le montage du dripper est simple et fonctionne comme un génésis. Bref, on débute bien, surtout que l’écran affiche toutes les infos dont on a besoin. C’est devenu une habitude chez Smok de nous proposer du matos de qualité alors pourquoi changer?

Skyhook dripper

Néanmoins, j’ai déchanté assez vite. Déjà, le dripper est loin de ce qu’on peut attendre d’un bon dripper. Les saveurs sont loin d’exploser en bouche, la faute probablement à un airflow trop aérien, même fermé. Alors forcément, les saveurs ne suivent pas, même si la production de vapeur est impressionnante. Le plus dommage est que le dripper est propriétaire et on ne peut donc pas le changer. Il en existe de tellement meilleur mais bon, tant pis.

Autre bémol, après quelque jours, j’ai remarqué des fuites sur le bas de la box. J’ai l’impression que le liquide s’insinue derrière le réservoir, descend le long de la box et arrive sur le bas. Je ne sais pas si d’autres ont eu ce problème mais c’est désagréable, surtout que la Skyhook se veut solide et imperméable. Je ne vois pas le niveau de liquide baisser dans le réservoir mais pourtant, c’est bien le juice qui coule sur le bas. Pour continuer sur ce sujet, le dripper suinte beaucoup. Beaucoup trop.

Conclusion: le résultat n’est pas à la hauteur de mes attentes. Si l’emballage est séduisant et que la prise en main est bonne (voire excellente), le fonctionnement ne m’a pas enchanté. Même si je passe sur le liquide qui coule (c’est peut-être juste ma box), les saveur sont loin de me suffire. Pourtant, sa contenance est un point positif indéniable.

Note: 12/20

Caractéristiques:

  • Design tout-en-un
  • Puissance max. : 220W
  • Contrôle de température : de 200°F à 600°F / de 100°C à 315°C
  • Plage de tension : de 0.35V à 8V
  • Plage de résistance : de 0.1 à 3 ohm (en mode VW) / de 0.06 à 3 ohm (en mode TC)
  • Réservoir intégré de 9 ml
  • Barre de switch latéral
  • Grand écran de 0.96” OLED (soit 2.44 cm de diagonale)
  • Plots flottants de style velocity
  • Montage en simple ou double résistances
Publicités

2 réflexions sur “[Box] Test de la Skyhook de Smok

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s